Kubilai Khan investigations
Le projet de Kubilai Khan investigations


Kubilai Khan Investigations essaye de façonner une pratique artistique nomade, rapide et dynamique qui puisse produire et associer: du mouvement, des ancrages et des connexions. Des pièces, des performances tout autant que des projets territoriaux sur des échelles de temps et d’espaces très diversifiées. Constitué d’une équipe cosmopolite qui crée régulièrement à l’étranger, la compagnie se ressource dans la particularité, la singularité et l’enchevêtrement des langages, elle y trouve de nouveaux questionnements et terrains d’expériences. Observateur des espaces et des cultures spatiales, la trajectoire du groupe s’attache à reconnaître la particularité des lieux et le sens de passage des mouvements, à collecter les traces et les empreintes de nos corps pour articuler un lien et des écoutes sensibles et de proposer aux différents publics des matériaux précis, ciselés et sans cesse renouvelés.

Le médium danse nous permet d’allonger les perspectives, de déployer différentes énergies dans des registres sensibles et nuancés. Comme une écologie corporelle qui rends possible un rapport plus complet au monde. Prise de terre, alimentation fantôme; sismographe entre le visible et l’invisible, réceptif aux jeux d’écarts et qualités de réglages des distances, des places, des rythmes. Kubilai Khan investigations ne façonne pas des danses de salon, mais des matières tous-terrains, à toutes les saisons et en toutes circonstances. Les explorations de Kubilai modulent un éco-système particulier qui produit des formats mixtes, ouverts et curieux de déplacements. Cet ensemble rassemble un corpus d ‘éléments, de tempéraments, d’allures variables et de matières qui constituent un style, une griffe, un trouble. Un goût particulier qui associe géographie des formes, poétique du mouvement et politique des présences. Commencer et recommencer avec une joie non dissimulée cette petite magie appelée petite danse, qui sont toutes les petites danses de tous les jours. Danser parce que le monde bouge sous nos pieds.
Créer comme aventure collective, d’idées et de corps, de langages mêlées et de rencontres. Créations plurielles qui sont autant de formes de dévergondages; pour se mouiller jusqu’au cou, dans les différentes directions du temps, dans les différentes versions possibles des vies.
Rester attentif à l’inconnu …